28/06/2004

Ecoutes... et tais toi

Retour, de soirée, d'écoute des proches...
Le genre de chose que je déteste faire, mais que je  fais, par obligation morale... parce qu'il faut bien, et parce qu'à un moment, vient le constat naturel que lorsque deux personnes n'ont plus communiqué depuis des années, la communication se révèle tout simplement impossible, X ayant évidemment depuis des années forgé un modèle de vision des choses totalement indestructible, inébranlable, et ne voulant faire aucune concession

Le genre de chose aussi où l'on joue  l'effet "manipulation de base"...
Le genre de chose qui me fait toujours sourire d'un cynisme narquois après des années... pouvoir introduire une modification du schéma et du modèle établi sans toutefois montrer que l'on démonte les arguments (c'est là où certains esprits pervers diront "c'est une question de doigté, mmmmmm..." et où je confirmerai...), pouvoir arriver à faire voir les choses autrement sans toutefois que la personne ne se doute que tout doucement, son modèle pivote (dans ce cas là, la communication établie est tout simplement rompue définitivement, et un effet rétro-actif  réhaussant le niveau de blocage se met en place)
 
"Fais comme les juifs, si on te pose une question, poses une autre question"
J'ai toujours adoré cette maxime dans Rabi Jacob... et c'est là où franchement, il faut arriver à prendre un niveau psychique supérieur, pour arriver à rester neutre, à répondre aux questions du genre "tu en pesnes quoi, j'ai raison, non" sans répondre, et à jouer l'effet "tampon"...
L'effet "tampon", lui, consiste à être un gros sac (dans mon cas, physiquement, ce n'est pas du gnarg), à absorber les coups des 2 côtés, à écouter sans laisser passer une once de sentiment, ou d'opinion, pour laisser la personne déverser (biffez les mentions inutiles) sa rage - sa colère - sa frustration - sa haine - son désespoir - sa douleur - son incompréhension...
Le tout, étant, en général un mélange de tout...

Résultat de la soirée... encore une fois, ce sens de l'auto-protection aide...
Prendre le tampon, prendre l'esprit logique, les jetter au bac, remettre sa morale et ses sentiments en place, déboucher une pils, se  griller une clope, et passer à autre chose...
J'ai toujours été fasciné d'une certaine manière par cette capacité que j'avais à passer d'un personnage à un autre, de faire deux choses totalement opposées après 1/4 d'heure de temps de modification de personnalité et de comportement...
Un peu comme quand vous êtes totalement saoul et qu'en 1/4 d'heure vous devez faire semblant d'être totalement cohérent et sûr de vous pour faire une déposition aux forces de l'ordre pendant une heure...
 
Caméléon, qui es-tu, d'où viens-tu ?
Je me pose souvent la réflexion, certains soirs... ces souvenirs effacés il y a quelques années sont un poids et en même temps une bénédiction...
L'occasion de faire table rase, d'absorber rapidement un ensemble de chose pour survivre (ne jamais montrer quelconque signe de faiblesse dans un milieu de requin, premier chapitre, Citizen Kane - Comment être un parfait petit requin des profondeurs en 10 leçons -  éditions Rebtechs), et de découvrir la joie de la connaissance, et de la soif de connaissances...
L'occasion aussi de se sentir bien, et de pouvoir gérer ce genre de situation et d'en ressortir indemne psychologiquement et mentalement...
Mais malgré tout... certains soirs, même si ce statut d'inconnu et ces facultés de caméléons me plaîsent et son mes plus grands atouts, c'est aussi ma hantise...

00:21 Écrit par SneakWind | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.