24/06/2004

Oui... je suis moi...

Petit post de réflexion... et d'égodéballage...

Par les commentaires d'un "Angel" anonyme, je me pose encore des questions sur le sens de ce blog, sur ce que les gens perçoivent à travers celui-ci, des idées que j'essaye de véhiculer.
 
En lisant mon blog, la première chose que je me fais comme constat, est que j'ai grandi...
Jusqu'à 16 ans, âge où j'ai eu la chance de rencontrer des gens extraordinaires qui resteront toujours dans ma mémoire, je n'étais qu'un enfant, un emmerdeur de première... j'ai continué des années, et je le suis encore.

La seule chose positive, c'est que depuis cette époque, par vagues, par périodes, y compris depuis 6 mois, je fais des "sauts"... sans doute grâce aux remarques constructives que l'on me fait, par les critiques, par les baffes dans la gueule, par les multiples "mais quel mais quel con" aussi bien formulés par mon entourage que par mon auguste cerveau qui de temps en temps refonctionne.
 
L'autre remarque que je me fais, est qu'effectivement, c'est pas brillant... je me plainds régulièrement, je bois de temps en temps, je fume assez bien (du tabac uniquement je précise), je me shoote certains soirs d'anti-douleurs par nécessité... effectivement... vision peut être sombre, peut être triste, mais réelle de la vie débauchée que je mène depuis des années, qui m'a conduit à de multiples rencontres, enrichissantes, d'autres, où je me suis fait avoir, comme tout homme, comme toute personne...
 
Triste sire, roitelet dans son petit monde, j'essaye simplement depuis des années de vivre et de fonctionner dans une société, dans un système dans lequel j'ai difficile à me cadrer... autant d'humanité couplé à tant d'inhumanité, n'être ni trop dur, ni trop doux, n'être ni trop arrogant, ni dénué d'ambition... autant de choses que je suis, mélange contrasté...
 
Je rêve... oui, je rêve... je rêve beaucoup, comme d'autre fois, je suis bien trop terre à terre certains soirs, par mon regard insatiable sur ce qui m'entoure...

Je juge, comme tout être, juge, comme tout être a des apprioris... je juge durement certains, par le fait de ne pouvoir accepter de voir certaines personnes abandonner, ou se plaindre de leur condition... on peut toujours changer les choses, on peut parfois avoir des moments de faiblesses en se disant "j'ai envie de tout laisser tomber", alors que moi même j'agis exactement de même, voire pire...
 
Ces moments de faiblesse, je les ai eu, et je les ai encore parfois... en me demandant certains soirs "pour quoi je me bats", en me demandant pour quelle cause véritable je me bats... à travers celle des autres, à travers celles qui me semblent juste, et donc à travers elle, la mienne.
 
Mais ceux qui me connaissent et me cotoient au delà du virtuel, au delà de ces écrits, savent que dans l'ensemble du temps, je suis le premier à sourire, le premier à remonter le moral, le premier à vivre, à griller un neurone, et à aller jusqu'au bout des choses... peut être aussi, au bout de ma folie, au bout de cette frénésie qui me fait dire que cette saloperie de cadeau que mes parents ont eux l'idée un soir de me donner, à savoir la vie, je compte bien la griller jusqu'à la dernière cendre... quitte à la vivre, quitte à ne pas savoir exactement comment la vivre, autant la pousser à l'extrême...
 
Je n'ai pas changé, je suis toujours le même con ?
Certes... et je suis le premier à le dire... je suis d'un égoïsme, d'une prétention, et d'une profondeur intellectuelle à faire pâlir de jalousie un cactus... et pourtant, je n'hésite pas à me mettre en avant... parce qu'au fond de moi, je crois en certaines de mes qualités, je crois en certaines choses, parce que j'aime, par fierté, par égoïsme et pure flatterie, me dire que "ouiii... j'ai raison... et je le démontre, je persiste, et signe"... parfois, dans la connerie effectivement
 
Alors que dire, que faire ? abandonner ce blog ?
 
Non... même si j'y ai plusieurs fois songé... ce blog, c'est avant toute chose une psychothérapie,  c'est aussi une forme de partage, avec l'ensemble des gens qui viennent me lire...

C'est aussi avoir la maturité d'affronter les critiques qui peuvent en découler, et de ne pas fuir, c'est aussi un plaisir immense à lire vos commentaires, à vous voir passer sur mon blog, une certaine fierté, certes, je l'avoue, à me dire que vous puissiez poser l'espace d'un instant votre regard sur l'être que je suis...
 
Que mes amis, que les personnes que j'ai aimées, qui m'ont aimées, me pardonnent, lorsque j'ai fuit, lorsque je les ai blessées pour me préserver, par peur, par égoïsme, par prétention... je suis ce que je suis, et force est de constater que malheureusement, profondément, personne ne me fera véritablement changer, si au fond de moi je ne le réalise pas pleinement...
 
Je suis égoïste... oui... je vous demande de m'apprécier, de supporter mes coups de blues,
mes états d'humeur, sans rien dire, avec sourire... oui, je vous en demande beaucoup, mais j'essaye tant que possible de changer, de me faire violence, à vous voir, à ne pas tomber dans cette facilité de lassitude, d'égoïsme, d'intolérance...
 
Alors peut être... peut être suis-je toujours le même mec imbu de lui même, égoïste, inintéressant depuis 18 ans... mais j'ai changé, car tout le monde change... en bien, en mal...
Effectivement, je suis toujours aussi difficile à cerner, aussi opposé, aussi contradictoires dans mes propos, car malgré les années, je suis  toujours à la recherche de moi même...

Une quête d'identité, qui continue, avec la seule différence qu'aujourd'hui, je me fous éperdument de l'opinion des gens, et que je suis le premier à, par autodérision, jouer le théâtre tragique de ma vie...

Le temps laisse ses marques... il en a laissé, et il en laisse encore actuellement, et j'en prends note... car je ne veux pas qu'un jour, je me réveille en me rendant compte comme beaucoup trop de gens, que j'aie oublié quelque chose, que je n'aie pas retenu ou compris certaines leçons de la vie...
 
Comme pour le vin, l'homme se bonifie avec l'âge... certains crus maturent plus rapidement que d'autres...

19:03 Écrit par SneakWind | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Quel post! Je ne sais pas si tu en es fier, mais je t'ai lu jusqu'au bout.

J'aime ce post. Comme je te le disais il y a peu, tes derniers écrits m'inspirent davantage. De plus, j'admire ta façon de t'autoanalyser, tu fais ça très bien dans le sens où l'image que tu décris de toi, vue par les bloggeurs comme moi est assez juste. Je te voyais tout à fait comme ça.

Maintenant, je te vois autrement. C'est agréable de voir ces différentes facettes.

Y a juste un truc qui m'a fait tiquer.... Tu trouves vraiment qu'il fait un temps à manger une glace???

Écrit par : rutabi | 24/06/2004

je crois... ...que par ce chemin parcouru jusqu'ici, (y compris l'alcool et les anti-tout-ce-que-tu-veux), tu as acquis une maturité et une sérénité étonnantes; surtout ne change rien à cela, c'est magnifique.

Une chose, une seule... Lorsque tu dis rester indifférent à l'opinion des autres... à moins qu'ils se montrent gratuitement ou volontairement pîquants. Garde trace de tes ratures comme de celles des autres... Aucun brouillon n'est inutile :-)

Plein de bisous!

Écrit par : ptitanne | 24/06/2004

je confirme l'homme se bonifie en vieilissant, mon prof de français le dit sans cesse

....mais la phrase qui me marque le + c'est celle-ci (toi auqi parle du grain de follie dont fit preuve tes parents en te créant......je le leur ai d'ailleurs ouvertement repproché aux miens....mais ils ont pris ça pour de l'humour !) ......donc ce fabuleux prof a dit : " une fois qu'on naît, on est sûr d'une chose de mourir (mon père aussi la lâche souvent d'ailleurs ...) ...d'ailleurs, vos ^parents vbous ont condamenés à mourir"

c'est po optimiste, mais sur mon blog non plus pour l'instant ...les larmes coulents, coulent ....putain !

Écrit par : Absintheae | 25/06/2004

. J'ai lu tout aussi....après notre discussion d'hier...
la seule que j'ai à te dire ou plutôt te rappeler...c'est ce qu'Amaretto t'as dit...

Penses à ouvrir le tiroir de temps en temps, c'est bien.

Puis moi, je dis: c'est bien d'être égoiste, faut savoir être égoiste dans la vie et penser à soi...d'abord se faire du bien. C'est très bien de s'occuper des autres mais faut aussi que TOI tu te sentes bien...pour cela, faut savoir trouver une épaule de temps auprès de qui tu pourras ouvrir et sortir certaines choses du tiroir...

Allez petit frank...au plus que je te vois et parle avec toi, au plus que je me dis " ce type, est un type bien"

bonne journée

Écrit par : englishbob | 25/06/2004

y faut toujours qu'il fasse top pour une glace ??? :) Euh... merci pour vos commentaires

Écrit par : Frank | 25/06/2004

Les commentaires sont fermés.