26/05/2004

Everybody Cries...

Ensemble d'émotions hier...
Petit passage de Mr X chez moi, qui... a failli, disons le, me faire couler une larme...
Une larme d'émotion, de devoir reconnaître qu'effectivement, je ne me suis jamais concrètement bougé pour garder mes amitiés, tombant dans une espèce d'habitude systématique d'échange dans ma vie s'appliquant à l'amitié (tu m'appelles, je t'appelle, tu m'appelles pas, j't'appelle pas...)
Une larme d'émotion non pas parceque remis à ma place, mais bien parce que je me sens décu... Je me sens décu d'avoir décu certaines personnes comme X ou Y...

Après avoir continué sur le chemin de la vie depuis peu (bosser le soir...), je m'en vais me coucher... et mon lit me semble froid, mon lit me semble vide, mon lit me semble seul...
Mon lit est dénué de chaleur humaine, et je me sens replonger dans cet état que je déteste..
Je me sens repenser, je me sens ressentir, être envahi de ces souvenirs, de ces regards... de ces questions... pourquoi - comment..., de ce bilan régulier de ma vie sentimentale, et de ma vie tout simplement à l'approche de ces 25 ans...
Mon regard se porte sur mes fringues, sur cet appart, malgré l'obscurité qui a envahi les lieux, et je cerne le misérable état de cet appartement, et de ma condition humaine...
Fucking life...

Réveil...
Mon coeur me fait à nouveau mal, comme hier, en m'endormant...
Un repas par jour surenrichi au Mess le midi, le restant de mon alimentation quotidienne consistant en une surdose continuelle de nicotine, de caféine, y compris le soir où celle-ci se voit  de temps en temps (trop ces temps-ci) agrémenté d'une dose ou deux d'alcool...
A force de jouer avec l'inconscience, je me rends compte que je joue tout doucement avec ma santé, et qu'il n'est pas forcément impossible que l'on me découvre un jour étendu raide en costard dans un escalier ou couché derrière la machine à café dans le hall fumeur...
 
Mauvais poil...
Je grogne...
Mails incessants dans ma mailbox, fouille dans un tas de papiers qui devraient être une documentation technique aidante, découverte d'une mise à jour de la sécurité, bataille d'1/2 heure pour faire fonctionner ce *./? de net et de msn sans restriction, retards, échéances, coup de fils...
La journée vient de recommencer, pas de doute...
 
Je vomis ma lamentable existance, et le luxe, le strass et le manque de profondeur de mon auguste et égocentrique personne...
Sur ce, je vais m'en griller une...
 

09:34 Écrit par SneakWind | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

aie aie .... bobo au coeur ....hummm......mwoâ connaître ça ...;-)))
Y a pas de médocs ...pour soigner ça ...;-))
Bonne soirée ....
Bizzzzzzzous

Écrit par : biogenetique | 26/05/2004

si... y a un remède c'est de l'amour, mais malheureusement on en trouve pas en pharmacie, il font pas de prescription pour ça les toubibs....

Biz

Écrit par : Babylou | 27/05/2004

Euh même pas... Un bon dealeur de tendresse ;-)
J'veux mon shoooooooooooooooooooooooooooooooottttttttt :)

Bisous tout doux à toutes l2 :)

Écrit par : Frank | 27/05/2004

Les commentaires sont fermés.