01/01/2005

loupiole

dd

02:29 Écrit par SneakWind | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

05/10/2004

Stop the time

Il y a des jours ou des périodes où parfois j'ai envie d'arrêter le temps...
Dormir des jours entier, sans penser, sans ressentir...
 
C'est le cas ce soir.

00:48 Écrit par SneakWind | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/08/2004

la suite

est sur http://addicted-to-chaos.skynetblogs.be
 
Merci pour vos nombreuses visites... je passe le cap des 20.000, et c'est grâce à vous...

14:51 Écrit par SneakWind | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/07/2004

Ce n'est pas une fin

C'est juste une évolution, une renaissance...
La suite, se trouve quelque part, sur cette grande planette qu'est la blogosphère...

Keep in Touch, et à bientôt autour d'une Westmalle ²
 sneakwind@skynet.be
 
²("hein c kwa donc ?", Amaretto (c))

00:55 Écrit par SneakWind | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

30/06/2004

Back..and adios...

Ahhhhhhhhhhh j'adore ce genre de retour de soirée...
Le genre de chose que j'adore, le genre de chose qui me fait profondément exploser au fond de moi même...
 
Début de soirée... explosive
Intension positive, encore une fois - t'as pas de bol mon pote... - je sonne pour prendre des news d'une ex... "euh non je pense que vous vous êtes trompé de n°"... sms "euh ben merci de raccrocher à la gueule je voulais simplement prendre des nouvelles"
Sur ce... 1/4 d'heure après, appel... appel du père complètement félé du genre "ouais, vous arrêtez de harceler ma fille, sinon on vient chez vous le faire comprendre..." "oui oui... impeccable..."... raccrochage des 2 cotés...
Réappel dans les 10 minutes qui suit... non décrochage... réappel 5 minutes qui suit, j'appuie sur le bouton "off" -> renvoi vers ma messagerie
Idem, gros message de 2 minutes (je garde, ca sert toujours...) du genre "vous n'avez même pas le courage de me répondre, franchement, ma fille est avec x, et ca va bien, et vous foutez le bordel, vous la déstabilisez, et vous déstabiliez son couple, c'est honteux"...

Rage... haine...
D'abord, ce qui m'énnerve, c'est la notion d'harcèlement... j'estime qu'un coup de fil pour prendre des nouvelles raccroché à la gueule et 1 sms, le tout en 6 mois de temps, n'est pas une chose énorme (ou alors je ne comprends véritablement rien)
Ensuite, ce qui m'énnerve, c'est de me faire gueuler dessus pour rien... le genre de chose qui m'énnerve... (si x est tellement perturbé idem pour son monsieur pour 1 coup de fil et un sms... cela me flatte, ou me fait me poser des questions sur l'état psychologiques de quelqu'un, suis-je un sérial killer moahahah ?)
Enfin, ce qui me met hors de moi, ce sont les menaces, et de surcrôit à chaque fois pareil - t'as été trop calme ma poule, t'aurais du le démonter verbalement, t'as tous les droits en plus"
 
Sortie, snooker...
Le genre de chose qui me décontracte, qui me déstresse... superbe partie, curieusement même niveau qu'il y a 5 ans, en 1/4 ème division... rouge, noire, rouge, noire, placement... impeccable, je suis moi même étonné de ma précision, de mon calme en de telles circonstances, et même en général...
Décidément, cette faculté de passer de rôle en rôle m'étonnera toujours...

Regard à mon gsm, 10H40, 3 appels en absence, de 30 secondes espacés...
Devinez de qui... ben oui, toujours le même... le père... et puis c'est moi qui harcèle... pas de message... tension qui monte... nerfs à vifs...décidément, je dois être inoubliable pour mettre quelqu'un dans un état pareil, où ce  gars là n'a rien d'autre à faire (certes, il est au chomage, mais bon, ca ne justifie rien...)

Envie de haine, envie de révolte, envie qu'il me rappelle...
Nous ne sommes que des êtres humains, mais nos actions sont finalement limitées par une chose : la morale et les conséquences.
Ce qui nous distingue des animaux, c'est notre faculté à gérer nos impulsions...
Ce qui fait qu'un violeur est un animal, une bête sauvage, idem pour un assassin... mais mine de rien au fond de nous, nous sommes pareils
Notre société nous dicte notre comportement, notre manière d'agir, de réfléchir, la pub nous dicte notre manière de consommer, nos exigences...
 
Je vais dodo, mais bien au delà...
J'ai 3h de sommeil avant de partir, de devoir bosser, de devoir assumer...
Je règle demain ce que j'ai à faire, et je pars par la même occasion... 2, 3 jours, voire même plus...
Mais bien au delà, c'est une remise en question, sur moi, sur ma personne, sur les véritables gens qui tiennent à moi, sur le monde en général, sur mes possibilités, mes limites, mes agissements, mes pensées, mes possibilités, mes joies mes défaites
 
Mais pour vous...
C'est aussi également, la fin de ce blog... car la fin aussi d'une personne, une évolution qui se fait, petit à petit... qui me fait peur, qui fait qu'en prenant de la maturité, de la stabilité, je me rends compte que le monde tourne mal, que 95% des gens ont un problème, et que finalement, là dedans... je me perds
 
Merci...
Merci à ces 130 lecteurs quotidiens...
Merci à Olivier, merci à Nicolas, merci à Anais, merci à Valou, Babylou, Biogénétique, Chouki, Ptitanne, TiteVie,
Merci à Amaretto, English-Bob pour leur compagnie féminine fort agréable qui me fait encore penser certains soirs que la femme peut être belle, intelligente, subtile, fragile, sensible.... (soyez contents, je distribue rarement des fleurs...)
Merci à Tit-Bout, et à Maria d'avoir été des personnes qui ont compté dans ma vie sentimentalement et en même temps des lectrices aussi assidues
Merci enfin à tous ceux qui sont passés sur ce blog (les citer serait trop long), et qui ont posé, l'espace d'un instant, leur regard sur l'être complexe que je suis

Je vous aime... merci pour tout.

04:46 Écrit par SneakWind | Lien permanent | Commentaires (24) |  Facebook |

29/06/2004

Mais t'es vraiment trop naze...

14H30... je me prépare à me casser en formation...
Un petit détour histoire de m'habiller correctement (jean's noir impecc moule-cul, chemise blanche...), et je pars...
J'arrive à schuman, 2h50... ca va être juste mais bon... j'attends le bus 20 minutes, que dale...
Sms à la stib pour voir le prochain passage...10 minutes... et j'ai pour 20 minutes de trajet, trop long...
Je prends le métro, j'attends... arrive pas avant 6 minutes + 10 minutes de trajet + attendre le bus pour 4 arrêts...
Je remonte... de nouveau, pas de bus... il est 3h30... le temps que j'arrive, il sera 4h15, j'abandonne ca sert à rien, la formation étant à 3h30...fucking stib...

Petit tour par le parc du cinquantenaire... le monde en main, et 1 sandwish / Tian Tey...
Ben ca fait du bien... prendre des nouvelles de ce qu'il se passe dans le monde, lire des articles pertinants mais...
Y'a rien à dire, cela faisait longtemps que je n'ai plus lu Le monde, et bon... il est clair que mon niveau de compréhension (et donc intellectuel) en a pris un sacré coup... douh... c compliqué...
 
Petite pause, le soleil se casse... merde... je rentre, désabusé... je ne sers à rien...
Serais-je le petit frère de Pakal ?
Dois-je penser à quitter ce monde ?
Que dois-je faire ?
Où est partie ma bonne fée...
Tant de questions, aucune réponse.

Bref, j'ai décidé, je vais en finir... petit tour des moyens...
Gaz :
Point Positif : rapide, sans douleur, et un beau feu d'artifice dans le quartier après ma mort (yess)
Point Négatif : la facture de gaz si je survis, le prix des dommages pour le feu d'artifice si je survis, et puis... ben merde... y'a pas le gaz chez moi ... NEXT

Saut dans le vide :
Point Positif : rapide, un saut dans le vide gratos, et un maxx de boulot pour la personne qui va nettoyer après (je crée de l'emploi, formidable non ?)
Point Négatif : du haut du 1er étage, je risque de me vautrer comme une merde, de me faire mal pour rien, et d'être définitivement la risée des passants / des voisins suite à l'ambulance qui arrive... NEXT
 
Lapidation :
Point Positif : assez simple à faire, il suffit de se pointer avec un bel écriteau adapté dans les endroits un peu sensibles, peut être serais-je célèbre comme jésus
Point Négatif : ca fait trèèèèèès mal et c'est assez lent...... NEXT
 
Auto-Découpage à la tronconneuse :
Point Positif : à mon avis assez rare, l'outil est assez simple à trouver, et ca la fait bien... rapide, et Marilyn Manson viendra certainement sur ma tombe...
Point Négatif : risque d'évanouissement à la fin du calvaire, de lacher donc la tronçonneuse et de découvrir son P... découpé, de se voir recoudre avec une grosse cicatrice et d'être enfermé à vie dans une maison blanche...... NEXT
 
Pendaison :
Point Positif : la rigidité cadavérique post-mortem fera que je serai mort avec une belle érection (magnifique... non ?)
Point Négatif : aucun clou dans mon plafond, plafond trop bas, trop de poids, ca marchera pas (je me vautrerai lamentablement la gueule par terre) et j'aurai l'air idiot (le ridicule du balancement du genre argh..., pinoccio 2, le retour) ... NEXT
 
Suicide par rasoir :
Point Positif : j'ai un mach3 -> la première lame coupe le poil, la deuxième découpe des tranches de chair (certains pourront donc se faire un carpaccio à ma mort, bel hommage post-funéraire), la troixième lame arrache des tranches de chair (certains pourront donc à défaut du carpaccio se faire des tranches de roti)
Point Positif  assez douleux, appartement difficilement louable après la mort (le sang dans la fibre de verre c'est dur à virer), et le temps de changer régulièrement la lame bloquée par les lambeaux de chair, j'aurai déjà abandonné... NEXT

Rupture d'anévrise par l'écoute des Spice Girls en boucle :
Point Positif : assez efficace, et je ferai payer à mes voisins leurs infamies...
Point Négatif : difficile à mettre en oeuvre (il faut que j'arrive à m'attacher moi même à une chaise, à prendre la télécommande dans les dents pour mettre en play, et ma chaine hi-fi risque d'éjecter le cd (fonction sélecteur musical automatique)), et terriblement douloureux... NEXT

Suicide par médocs :
Point Positif : rapide, cher, sans douleur, provoquera un débat post mortem "faut-il limiter la vente des anti-dépresseurs ?"
Point Négatif : ca marche jamais (excepté dans les films), mal à la gorge et à l'anus (lavement...), mal de tête pendant les jours qui suivent...... DOUH !

Mort par le rire :
Point Positif : me suffira d'aller voir Olimask, et de lire son site dans son intégralité pour y arriver
Point Négatif : risque de se taper la tête contre le bureau et de se faire mal à force d'être plié en deux, mon humour étant naze, je risque de ne pas y arriver encore une fois... DOUH !

Bref... suis un minable...
Je saurais même pas me suicider... snif



17:26 Écrit par SneakWind | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Ptit pi - mousse !

Rah... un de ces matins où je me dis que j'vais avoir une mauvaise idée...
Et c'est idée, c'est évidemment de me raser l'espèce de truc nommé "bouc" arboré depuis quelques jours fièrement comme un chasseur arbore fièrement sa première prise : un lapin handicapé...
 
Bref, me voilà donc face à un dilemne... raser... ou pas raser... et raser quoi ?
Parce que quitte à le faire, on peut très bien envisager l'épilation des dessous de bras (non, ca fait tapette), l'épilation pubienne (agréable pour la madame, mais dérangeant, ca gratteuh...), l'épilation des jambes (meuhh t'es maladeuhhhh ?), l'épilation du torse (j'en ai 10 à tout casser sur celui-ci, ca va être rapide, le reste c'est du duvet ;), le rasage intégral du crane / sourcils (euh... ca va pas la faire à mon avis)
 
Je m'approche de la bombe de mousse à raser en décidant qu'il faut y aller...
C'est... comment dire... une expérience.... unique...
Un peu comme mon premier Mach3, lorsque je l'ai reçu, envoyé par Gillette gratuitement pour mon annif à mes 18 ans (merchi Mr Gillette), et que je n'avais aucun poil à raser (ah si, mes dessous de bras, juste)...
 
Et on y va... une petite pression et bardaf, c'est l'embardée...
Je me transforme en père noel plus vrai que nature (ohh.... ca fait homme cette mousse à raser sur mon visage ouahhhhh... quel boooo mec...), et je sors l'instrument de précision chirurgical tant connu...
Zip / Zap ... un ptit coup d'eau pour virer la mousse, zip / Zap... un ptit coup d'eau... en 1 minute top chrono, c'est fini... c'est du mach3, hein ca va vite...
 
Conclusions du bordel ? Et quoi ? où est la différence ?
Rasé, mais de la mousse dans les oreilles, dans le nez, sur le nez, dans les yeux, dans les cheveux, bref, partout
Depuis que je me rase, j'ai du employer 2 fois de la mousse, habituellement c'est - mouiller visage si on a le temps - et go...
Et quoi ?
La peau est quand même la même, douce après le rasage, sans un poil (c'est le but du rasage, certes...)
Je n'ai jamais compris à quoi ca servait la mousse, quelqu'un m'explique ?


14:10 Écrit par SneakWind | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |